Sons

Le chuchotement de la nuit

Histoire d’une résidence à la MPOB

Photo : Marion Julien – Anost la nuit – Février 2021

Vous le savez peut-être, à Anost, et dans le Morvan, on est très attentifs au ciel étoilé.
En février nous avons reçu à la MPOB, pour une première phase de résidence, Marion Julien, musicienne et oiseau de nuit. De son nom d’artiste-compositrice Onäji, elle pratique le violon-alto et compose, principalement pour le spectacle vivant, notamment dans la compagnie Entre eux deux rives
Marion est venue s’abreuver à la MPOB pour son projet « Le chuchotement de la nuit ». C’est un projet de création sonore pour l’espace public, autour de ce questionnement : comment la nuit contribue-t-elle à l’identité d’un territoire ? 
Elle a passé 10 jours à ouvrir des pistes, écouter des archives, marcher le soir et au petit matin, lire des ouvrages, enregistrer le son du lieu et du temps. Son travail se déploiera autour des récits nocturnes d’un territoire, en prenant la nuit comme espace de résistance, espace des possibles, terrain fertile pour un imaginaire collectif. 

Cette résidence s’inscrit dans la vocation de la MPOB qui se veut passerelle entre patrimoine et création, entre écoute fine et attentive du territoire et stimulation artistique, activation des ressources insoupçonnées disponibles dans le creuset de la culture orale, du milieu de vie et des paroles populaires.

A petit pas Marion vient se baigner dans l’eau tranquille et froide de nos nuits morvandelles, elle en sortira imprégnée un peu de ce que nous vivons sous le règne de la lune et se fera la traductrice d’un petit bout de ce qui constitue notre expérience commune du territoire.

Pour s’approcher un peu plus du processus créatif et en attendant la restitution de son travail, vous pouvez écouter l’interview réalisée par Alice Margotton à l’occasion de son passage à la MPOB :

Podcast réalisé par Alice Margotton

Laurie Darroux